Eau potable : CAMWATER reprend la production et la commercialisation au Cameroun

30 Avril 2018, une date inoubliable, dans l’histoire de la gestion de l’eau potable au Cameroun.
Deux signatures, un seul résultat : la fin de l’affermage du service public de l’alimentation en eau potable des centres urbains et périurbains du Cameroun. 
la Camwater a donc de nouveaux défis à relever, au moment où la desserte en eau potable reste une priorité majeure, comme l’avait si bien relevé le président de la république dans son discours du 31 décembre 2017.
Pour une parfaite reprise maitrisée des activités jadis affermées, le gouvernement a pris une batterie de mesures, surtout en ce qui concerne les anciens employés de la défunte Cde :
- La Camwater a opté pour la stabilité en maintenant les centres habituels des rattachements, reconduit tous les contrats tous les contrats de l’ex CDE ;
- Elle a également pris des dispositions pour que dès le 1er mai, tous les documents administratifs et commerciaux ainsi que les locaux brillent aux couleurs de la Camwater ;
- Elle compter recruter 560 stagiaires releveurs et commerciaux afin de procéder à l’opération de relève contradiction en vue d’identifier les niches de surfacturation et réaliser l’inventaire de la clientèle. 
La fin du contrat d’affermage et la reprise des activités y afférentes augurent des lendemains meilleurs dans le secteur de l’eau potable au Cameroun
Rappelons que la période d’affermage qui arrive à terme, a débuté le 02 mai 2008.
Le 30 mai 2017, le gouvernement sur haute instruction du président de la république, décidait de la résiliation du dit contrat d’affermage
Le 30 avril 2018, marque donc la fin de cette aventure et renforce le cahier de charge de Camwater en matière de production de distribution et de commercialisation de l’eau potable au Cameroun. 

©2018. #Regardez et #Partagez cette vidéo !!!!!!! N'oubliez pas de vous abonner à nos chaines YouTubeFacebook ET Twitter.

Toujours dans economie

Laisser un commentaire

Nos Annonceurs

Centre de partage

PROPOSEZ-NOUS
DU CONTENU

Newsletter

Inscrivez-vous a notre newsletter

Suivez-nous

Derniers Tweets